Par Margaux Guignard, tetu.com

INTERVIEW. La jolie brune du groupe Texas vient de sortir sont deuxième album solo: «The Movie Songbook» et annonce le retour de Texas pour bientôt. Fan de cinéma, elle s'offre un petit plaisir en reprenant des musiques de films célèbres. TÊTUE a eu l'immense bonheur de la rencontrer...

                           

TÊTUE:Votre album vient de sortir, comment vous sentez-vous?
Sharleen Spiteri: Je suis très surprise parce que... je ne m'attendais pas à ce que ça plaise. J'ai vraiment fait cet album parce que j'en avais très envie, et pour être honnête je ne pensais pas que les gens aimeraient, donc c'est cool.

Pourquoi avez-vous choisi de faire des reprises de grandes chansons du cinéma?
J'adorais chanter les musiques de Saturday Night Fever et de Godfather, elles me restaient dans la tête. Du coup, je me suis dit que ça serait marrant de faire un album en reprenant ces chansons, et qu'en plus, ça ne prendrait pas trop de temps. J'ai enregistré l'album en huit jours, j'avais vraiment très envie de le faire.

Quel est votre rapport au cinéma?
Quand j'étais enfant, c'était mon échappatoire. Ça m'inspire pour rêver, pour  raconter des histoires, pour partager des émotions et des sentiments... J'adore regarder un film, écouter sa musique et que ça me fasse voyager, me transporte, c'est une passion!

Vous pourriez citer une musique de film qui vous a particulièrement touché?
Oui, La musique du film Look at   you et aussi celle de Pat Garett et Billy the kid.

Avec The Movie Songbook vous visez un public différent de celui de Texas?
Je pense que ça appelle un autre public, mais ce n'est pas ce à quoi je pense quand j'enregistre. Dans cet album il y a de la disco, du jazz de la country, de la pop, du folk, plein de style différents. J'ai juste chanté des chansons que j'aimais et qui représentaient quelque chose pour moi.

Tous ces titres sont très sensuels et sexy, vous aimez en jouer?
C'est bizarre parce que je ne me définis pas comme quelqu'un de sexy. Je ne suis pas le genre de personne qui entre facilement dans un rapport de séduction, je ne vois pas ça chez moi! Peut-être que quand je chante je suis emportée par ma vraie passion, et qu'un côté sensuel de moi ressort, mais ce n'est pas volontaire. Je dirai même que je n'ai pas la même notion du sexy que beaucoup de gens. Il arrive souvent que, face à unE photo de moi,  je dise «oh mon dieu tu trouves ça vraiment sexy?» Ce que je préfère, c'est une photo en sweat-shirt où on ne voit rien d'autre que mes yeux. J'aime le mystère, ça c'est sexy! C'est peut être pour ça qu'on me trouve sensuelle mais je n'essaye vraiment pas de l'être. (rires)

Est-ce le genre de chansons que vous aimeriez écouter en faisant l'amour?
Mon dieu non!  Je n' «écoute» pas de la musique, je ne sais pas comment vous dire... La musique est en moi, je n'écoute pas, j'entends de la musique en permanence. Il ne m'arrive jamais de penser «waouw celle là, est top pour faire l'amour!».  Ça me rapelle une conversation que j'ai surprise un jour. Un mec racontait sa nuit à ses amis et parlait d'une musique, en disant qu'elle était géniale pour le sex. Je me suis dit que c'était un abruti qui pensait être sexy, alors que c'était un looser. Pour moi, les gens qui pensent à une chanson particulière pour avoir une relation sexuelle, sont des gens qui ne pensent qu'à eux, à leur rapport à cette musique, et pas à leur partenaire. Comme si cette musique leur donnait des ailes, «waouw je suis le coup du siècle», c'est de la connerie!

La majorité de vos fans sont des lesbiennes, qu'est ce que ça vous fait?
J'en suis très fière. Etre appréciée par une autre femme, qu'elle soit homo ou non, c'est le meilleur des compliment.

J'adore être une femme, mais merde, un petit garçon rêve d'être cow-boy ou pilote, alors que les filles veulent toutes être infirmières ou comme leur maman, c'est tellement chiant! Vous avez déjà été draguée par une femme?
Des centaines de fois! Mes meilleures amies sont lesbiennes alors j'en côtoie beaucoup. Mais vous savez, je ne me préocupe pas de l'orientation sexuelle des gens, je m'intéresse seulement à qui ils sont, à leur façon d'être. J'adore les femmes, je n'ai jamais eu de sentiments amoureux pour elles, mais j'adore être entourée par des femmes.

J'ai lu dans Diva magazine que vous regrettiez presque de n'avoir jamais eu de relation homosexuelle, c'est vrai?
Je n'ai jamais dit une telle chose de ma vie! D'abord je n'ai jamais regretté d'avoir ou ne pas avoir de relations avec qui que ce soit.  Et puis je ne couche pas pour coucher! Quand je donne mon corps et mon «âme» à quelqu'un,  c'est une personne avec qui je serai connectée pour toujours. Bien sûr ça ne marche pas toujours comme ça, je le sais bien, mais mes relations ont toujours duré longtemps, ce n'était pas des histoires de cul.

Avez-vous finalement regardé l'épisode de The L Word dans lequel  passait la chanson Don't keep me waiting ?
Oui bien sûr. J'adore Shane, son look, et sa coupe de cheveux me rappelle quelqu'un! (rires)

Pourquoi vous cultivez ce look androgyne?
Je suis comme ça depuis toute petite. Quand j'étais enfant je voulais être un garçon, je préfère les trucs de garçons de manière générale. J'adore être une femme, mais merde, un petit garçon rêve d'être cow-boy ou pilote, alors que les filles veulent toutes être infirmières ou comme leur maman, c'est tellement chiant! Je n'ai jamais aimé les poupées...

Mais toutes les filles ne jouent pas à la poupée!
Je sais, mais de manière générale c'est ce qu'on attend d'une fille, sinon on dit que c'est un garçon manqué!
Ma fille qui a sept ans adore jouer avec une petite voiture, l'autre jour elle est rentrée de l'école et toutes ses camarades s'étaient moquées d'elle à cause de ça.  Elle ne comprenait pas, pour elle c'est un jeu comme un autre, les femmes conduisent bien des voitures! Je lui ai dit:  «Tu vas vraiment te soucier de ce que les autres pensent? Tu veux ressembler à toutes les autres petites filles? Si tu aimes jouer avec cette voiture, il va falloir que tu choisisses entre ce que tu aimes faire, et ce que les autres te disent de faire.»

Ça veut dire que si un jour votre fille vous annonce qu'elle est lesbienne ça ne vous posera aucun problème?
Je n'en ai rien à faire, tant qu'elle est heureuse! Que ce soit une fille ou un garçon, je vérifierais simplement que ce n'est pas une mauvaise personne. Je veux juste la protéger, comme mes parents ont pu le faire. C'est marrant car ma mère, comme je n'avais jamais de petit ami, s'est demandée si j'étais lesbienne. Un jour elle a osé me poser la question, et comme j'aime provoquer, j'en ai joué un petit peu! (Rires)

Vous avez annoncé il y a quelques semaines le come back de Texas, vous en êtes où?
Tout ce que je peux dire pour le moment c'est qu'on y travaille! J'espère que ce sera pour l'an prochain. On en a très envie, mais nous n'avons pas de dead line, on verra combien de temps ça nous prend!

A quoi doit-on s'attendre si le groupe se réforme?
J'espère juste que ce sera bien! Quand on prépare un album, on ne sait jamais à l'avance comment il sera à la fin.

Est-ce-qu'il y a un artiste que vous aimez particulièrement écouter en ce moment?
J'adore l'album de Plan B, c'est un mix de soul, d'air pop et de rap, et l'artiste a une très belle voix. J'aime aussi beaucoup le groupe XX, ils sont très bons.

 

The Movie Songbook, de Sharleen Spiteri (Mercury - Universal). Dans les bacs.

Liste des titres interprétés:

Xanadu
If I Can’t Have You
God Bless The Child
Between The Bars
The Sound Of Silence
What’s New Pussycat?
The Windmills Of Your Mind
Take Me With You
Cat People (Putting Out Fire)
Many Rivers To Cross
O’ Pretty Woman
This One’s From The Heart
Take My Breath Away

Photos: M.G. (TÊTUE)